Navigate / search

Création du Centre National de la Musique

CRÉATION DU CENTRE NATIONAL DE LA MUSIQUE: UNE FORMIDABLE INITIATIVE POUR PRÉSERVER LA DIVERSITÉ CULTURELLE ET ACCOMPAGNER LA FILIÈRE MUSICALE DANS SA MUTATION ÉCONOMIQUE

L’UPFI et la SPPF se réjouissent du coup d’envoi donné ce jour par le Ministre de la Culture à la création effective du Centre National de la Musique.
Face au recul de la production d’albums de création depuis 10 ans (environ 600 albums publiés en 2011 contre 1500 en 2002), en raison de la chute des revenus des producteurs français, il était urgent de mettre en place un dispositif ambitieux et pérenne de soutien à l’industrie musicale.

Sans mesure de soutien, la production musicale française risquait de poursuivre un mouvement de baisse inéluctable, avec toutes les conséquences dramatiques tant pour les artistes et les producteurs que sur le plan de la diversité culturelle.

La mise en place d’un dispositif d’aide à la production musicale, au travers d’un droit de tirage et d’une aide sélective, constituera un formidable levier pour permettre aux producteurs de musique de continuer à prendre des risques financiers. L’UPFI rappelle que la production phonographique était la moins aidée des industries culturelles (2% de son chiffre d’affaires).

De son côté, la SPPF apportera au CNM l’essentiel des aides qu’elle attribuait aux labels indépendants.

Le CNM constituera également une structure de concertation et de régulation du secteur musical, jouant ainsi un rôle important pour accompagner la filière musicale dans la mutation de son modèle économique.