Navigate / search

MERLIN – 2016 Annual Survey Results

In May 2016, Merlin repeated an annual survey of our 700+ global membership, asking them in detail about:
– changes to their digital business from year-end 2014 to year-end 2015;
– their current digital business and developments in 2016’s digital music market.
This is the fourth time Merlin has surveyed its membership in this way. Responses were received on an anonymised basis from businesses across 35 countries.
The results offer a unique snapshot of how our independent label and distributor members are faring in a fast-changing digital music market, and how they are managing the transition towards new forms of music consumption and multiterritorial
licensing.
Collectively, Merlin’s members represent the most commercially significant basket of rights outside of those held by the major labels, commanding in excess of 12% of the global digital recorded music market.

Télécharger:

  1. 2016 Member Survey - (2 MB / pdf )

La modulation des quotas radios : une piste intéressante pour assurer une meilleure diversité des producteurs phonographiques au sein de la programmation musicale

L’UPFI fait part de son intérêt sur une mesure permettant aux radios de moduler, au cas par cas, leurs obligations, à la condition que celle-ci soit accompagnée d’un engagement fort sur la diversité des producteurs de phonogrammes Lire la suite

Télécharger:

  1. 20160408_CP UPFI - (400 KB / pdf )

L’UPFI a franchi la barre symbolique d’une centaine de producteurs, distributeurs ou labels indépendants

Forte de sa représentativité la plus large auprès du secteur indépendant de la production phonographique, l’UPFI entend plus que jamais être le porte-parole de ceux qui jouent un rôle essentiel dans la production phonographique en France, tant auprès des pouvoirs publics que des opérateurs privés Lire la suite

Télécharger:

  1. 20160401_CP UPFI - (414 KB / pdf )

La filière musicale s’engage dans la mise en œuvre des accords Schwartz

La filière musicale ne laissera pas croire que les artistes interprètes ont été écartés de ce processus et que leurs droits ont été bafoués. La signature de cet accord démontre, au contraire, qu’au-delà des divergences, voire des désaccords, l’avenir est au débat, à la confrontation, à la négociation au sein de la filière et notamment entre artistes interprètes et producteurs. Lire la suite

Télécharger:

  1. 20151209 _ Communiqué de presse - (567 KB / pdf )