Loi Macron : l’ouverture le dimanche des enseignes de biens culturels, une mesure propre à encourager la vente physique de musique enregistrée

Loi Macron : l’ouverture le dimanche des enseignes de biens culturels, une mesure propre à encourager la vente physique de musique enregistrée

L’UPFI accueille favorablement la possibilité offerte par les sénateurs d’accorder aux enseignes de biens culturels le droit d’ouvrir tous les dimanches.

Conjuguée à la sortie unique de tous les albums de nouveautés le vendredi, à compter de juillet prochain, une telle mesure pourrait créer une véritable dynamique en faveur de la vente de CD et soutenir le marché du physique qui a encore pesé 71% des ventes de musique enregistrée l’an dernier.

Elle permettrait également de préserver une égalité des chances entre ventes physiques et numériques. Et de favoriser la consommation de produits culturels dont on sait qu’ils reposent largement sur le temps de loisirs.

C’est pourquoi, l’UPFI espère vivement que le Ministre de l’Economie et le Gouvernement, ainsi que les parlementaires, mesureront les enjeux de cette initiative pour l’économie de la musique enregistrée et qu’ils ne s’opposeront pas à la confirmation de cet amendement dans le cadre de l’adoption définitive de la Loi Macron par la Commission Mixte Paritaire et par le Parlement.

Télécharger :